Et s'il suffisait de changer de ceinture pour combattre le mal de dos ?

Article mis à jour le 

Lancée il y a quelques mois outre-Atlantique, la ceinture connectée LUMOback se présente comme une solution tout-en-un permettant de prévenir le mal de dos. Mais ce n'est pas tout…

Fort d'une campagne de crowdfunding couronnée de succès, la société LUMO Body Tech a récemment lancé aux États-Unis une ceinture pas comme les autres baptisée LUMOback. Cette dernière, qui commence petit à petit à traverser nos frontières, repose sur un système de capteurs d'activités. Mais à la différence des appareils que l'on trouve déjà sur le marché, ce nouvel objet connecté se fixe autour de la taille.

Le principe est simple : le capteur intégré sert à observer la position de son dos lorsqu'on est assis ou couché. Une bonne façon de prévenir une éventuelle mauvaise posture et de la corriger le cas échéant. L'objectif est à la fois d'améliorer la qualité de son sommeil et de prendre l'habitude de maintenir son dos droit.

Des fonctions comparables aux capteurs d'activités traditionnels

D'autre part, la LUMOback reprend de nombreuses fonctionnalités classiques des capteurs d'activités traditionnels : il est par exemple possible de savoir combien de temps on a passé assis et debout, le nombre de pas réalisé, la distance parcourue et le nombre de calories brûlées.

À noter que l'ensemble de ces informations sont par ailleurs transmises à l'application LUMOback. Pour ce faire, la synchronisation entre un appareil mobile iOS (iPhone 4S ou iPod Touch 5 au minimum) et la ceinture est rendue possible via Bluetooth LE. Une application spécifique Android vient par ailleurs de sortir. L'autonomie de la ceinture LUMOback serait quant à elle de 5 à 7 jours par charge.

Son prix (unique) est de 149 euros, et ce quelle que soit la taille (S, M, L, XL).

Sources : LumoBodyTech