Arrêter la cigarette : êtes-vous vraiment motivé ?

Evaluez votre motivation pour arrêter de fumer
Evaluez votre motivation pour arrêter de fumer
Arrêter de fumer, ce n’est pas qu’une question de motivation. Mais la motivation est essentielle pour augmenter les chances de réussite. Prenez donc le temps d’évaluer votre motivation avant de vous lancer.


Listez les raisons pour lesquelles vous arrêtez de fumer

Arrêter de fumer s'inscrit dans un long processus. Mais il faut au démarrage une motivation suffisante qui provoque ce que l'on nomme fréquemment un "déclic". Généralement, les fumeurs prennent cette décision :

  • pour des raisons de santé ou par souci pour leur santé ;
  • pour ne plus vivre sous la dépendance du tabac ;
  • pour leur entourage (notamment leurs enfants) ;
  • pour des raisons économiques.

Dans ces différentes catégories, il existe de multiples raisons propres à chacun. C'est à vous de trouver les vôtres et de les énumérer. Faites ensuite une autre liste regroupant tout ce que vous aimez dans le fait de fumer. Comparez ensuite ces deux listes. En général, la comparaison est suffisamment éloquente pour produire le fameux "déclic ", mais pas toujours assez pour passer aussitôt à l'acte.

Envisagez les situations que vous allez rencontrer

Etre motivé est une chose, être prêt en est une autre. La préparation à l'arrêt du tabac est un élément indispensable pour augmenter vos chances de réussite. Vous devez prendre conscience de ce qui vous attend pour savoir si vous êtes réellement en mesure de gérer la situation.

Pour vous préparer au mieux, vous pouvez vous tester, par exemple en tentant :

  • de retarder au maximum la première cigarette de la journée ;
  • d’éviter de fumer certaines cigarettes que vous jugez "inutiles" ;
  • de ne pas fumer une journée entière.

La façon dont vous avez su ou non gérer ces situations vous aide à déterminer si vous êtes prêt à entreprendre une vie sans tabac.

Etes-vous prêt à arrêter de fumer ?

Si les tests évoqués ci-dessus ne vous ont pas semblé insurmontable, vous êtes prêt. Il ne vous reste plus qu’à :

  • choisir le bon moment pour arrêter ;
  • choisir la manière dont vous allez le faire ;
  • et vous y préparer.

Si vous ne vous sentez pas encore prêt, renouvelez ces tests et faites des essais.

Si vous hésitez ou craignez de ne pas tenir le coup, n'hésitez surtout pas à prendre des substituts nicotiniques comme des patchs antitabac ou des chewing-gums vendus en pharmacie.

Important : il est plus difficile pour les gros fumeurs (qui fument notamment dès le réveil) d'arrêter de fumer par la seule force de la volonté. Si tel est votre cas, il est partciulièrement recommandé d'avoir recours à une méthode d'aide au sevrage comme par exemple :