Comment mettre fin à une relation avec élégance ?

Par : Caroline Boithiot - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
Ce guide pratique vous est proposé en partenariat avec : Meetic

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur la fin de la relation
rupture

Comment mettre fin à une relation ?

Rompre avec quelqu'un n'est jamais facile, surtout quand la relation a été longue. Nos conseils pour rompre avec élégance, c'est-à-dire sans lâcheté ni égoïsme, tout en permettant à l'autre de commencer à passer à autre chose.


Choses à ne pas faire

Vous avez décidé de le/la quitter ? Ne lui annoncez pas n'importe comment.
Toute rupture qui n'est pas faite personnellement peut être considérée comme un acte de faiblesse : texto, téléphone, mail, lettre, carte postale, fax, intermédiaire... sont donc à proscrire.

Permettre à l'autre de vivre sa douleur est aussi une marque de savoir-vivre. On a parfois la tentation de vouloir faire sentir à l'autre qu'on souffre également : vous le/la quittez, le fait que vous souffriez n'est pas son problème. Évitez de vous arracher les cheveux en vous lamentant que vous êtes le/la pire, que vous êtes horrible, qu'il/elle mérite mieux que vous...

Bien rompre

La seule façon d'être élégant(e) dans la rupture, c'est d'affronter celui/celle que vous quittez, de le/la regarder droit dans les yeux, et de lui dire : « Je te quitte ».

Annoncez-lui cela en privé : il/elle doit pouvoir crier, pleurer et exprimer ses émotions à son aise.

Si vous le pouvez, choisissez votre moment : qu'il/elle n'ait pas un examen crucial juste après, ou un repas de famille inéluctable.

Expliquez-lui vos motivations : il/elle a le droit de comprendre.

Vous pouvez évoquer votre tristesse, mais, dans ce domaine, laissez-lui la vedette.

Laissez-le/la vous détester, s'il/elle le choisit. Vous le/la quittez, vous l'expulsez de votre vie : vous devriez souhaiter qu'il/elle refasse sa vie le plus rapidement possible. S'il/elle vous hait, tant mieux : il/elle pourra tourner la page plus vite.

Les cadeaux de rupture n'existent pas.

Quittez-le/la, et allez-vous-en : ne prolongez pas le drame, laissez-le/la vivre sa tristesse et commencer le processus du deuil. C'est dur, mais vous noyer tous deux dans une mer de larmes n'aide personne.

Mettre fin à une relation n'est agréable pour personne.

En plus de la tristesse, il y a, parfois, un sentiment de culpabilité.

Mais c'est pour celui qui est quitté que c'est le plus dur. Une bonne manière de penser la chose : pour prendre la décision, pensez à vous, pour l'annoncer, pensez à l'autre.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr