> NOS SERVICES PRATIQUES
 
 

Les différents genres de films

Par : Alexandre Jourdain - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
genres cinema MGM Centropolis Entertainment 20th Century Fox Hoya Productions

Les genres du cinéma © MGM - Centropolis Entertainment - 20th Century Fox - Hoya Productions

Vous reconnaissez facilement les films romantiques ou les comédies. Mais sauriez-vous définir précisément la nature d'un film d'action, qui pioche parfois dans le péplum, le film policier et le film de guerre, ou encore celle d'un film d'aventure, qui peut contenir une part de film fantastique, de science-fiction et de western ? Pour vous aider à y voir plus clair, voici un guide reprenant l'essentiel des genres cinématographiques et leurs spécificités, avec quelques exemples de films pour vous permettre de vous y retrouver.


Comédie

comedie party United Artists
Comédie © The Party - United Artists

Au-delà du fait que le genre cinématographique de la comédie soit destiné à faire rire, il faut d'abord retenir que ce dernier utilise le ressort de l'humour pour souligner les vices et défauts d'une société ou d'une époque. Souvent issus de la classe moyenne, les personnages principaux doivent nécessairement sembler médiocres pour ensuite révéler petit à petit leurs aptitudes.

On trouve plusieurs variétés de comédies, parmi lesquelles la comédie romantique (cf. Quand Harry rencontre Sally), la comédie dramatique (cf. Hasta La Vista) et la comédie musicale (cf. Les Demoiselles de Rochefort, etc.). À noter que la comédie dramatique offre souvent des péripéties plus riches en rebondissements et aborde des sujets plus sérieux. Ce qui ne l'empêche pas, comme toute comédie, de garantir un happy end.

Parmi les comédies les plus marquantes de l'histoire du cinéma, on retient notamment la saga des Monty Python, Les Tontons Flingueurs ou encore The Party.

 

Pour en savoir plus :

Cinéma, notre sélection des meilleures comédies

Comédies musicales au cinéma : notre sélection des meilleurs films musicaux

Film romantique

film romantiquue route madison amblin entertainment
Film Romantique © Sur la route de Madison - Amblin Entertainment

Abusivement appelé "film romantique" (par assimilation inappropriée avec le romantisme, un mouvement artistique et littéraire issu du XVIIIème et du XIXème siècle), la romance au cinéma met en scène une histoire d'amour ou encore une aventure amoureuse. L'enjeu principal du genre repose sur la passion, les sentiments, l'engagement affectif et émotionnel des principaux protagonistes du récit. A noter que l'on emploie régulièrement la formule "film à l'eau de rose" pour caractériser les "films romantiques" de mauvaise facture.

Parmi les nombreux thèmes présents dans les romances cinématographiques, on relève entre autres le fameux coup de foudre (cf. Coup de foudre à Notting Hil, Coup de foudre à Manhattan, Coup de foudre à Bollywood, etc.) ou encore le conte de fée (cf. Edward aux mains d'argent, La Belle et la Bête de Cocteau, etc.).

 

Pour en savoir davantage : Films romantiques, notre sélection des 10 meilleurs

Film d'animation

film animation etrange noel monsieur jack touchstone
Film d'animation © L'étrange Noël de Monsieur Jack - Touchstone

A l'origine, un film d'animation est une suite de dessins qui permet de donner l'illusion d'une animation grâce à son enchainement. Avant d'être un genre cinématographique, l'animation a connu ses débuts en 1862 grâce au folioscope (livret d'illustrations à feuilleter rapidement) et des appareils optiques (souvent appelés "jouets optiques"). Et dès 1892, soit trois ans avant la fameuse séance des frères Auguste et Louis Lumière, a lieu la première projection d'un dessin animé, au musée Grévin.

Dès lors, les films d'animation n'ont de cesse de se multiplier. A noter qu'aux Etats-Unis, l'approche sera surtout industrielle, avec les productions des frères Fleischer (Betty Boop, Popeye, etc.), Walt Disney et Tex Avery. C'est à partir du succès de Blanche-Neige et les Sept Nains en 1937 que le film d'animation prend véritablement son envol. En France, le cinéaste et ami de Jacques Prévert, Paul Grimault débuta la réalisation du superbe conte philosophique Le Roi et l'Oiseau au début des années 1950. Au Japon, C'est un certain Hayao Miyazaki  qui est à l'origine de plusieurs chefs d'œuvre comme Nausicaa de la vallée du vent ou Mon Voisin Totoro.  Depuis 1995 et le succès des studios Pixar, Toy Story, les films exclusivement en images de synthèse n'ont cessé ces dernières années de gagner du terrain (en termes de part de marché) par rapport aux films d'animation classiques. Reste, enfin, la catégorie des films d'animation image par image (en anglais : stop motion), parmi lesquels on retrouve entre autres la série des Wallace & Gromit, L'Etrange Noël de Monsieur Jack ou encore Coraline.

Souvent réduits au simple rang de films pour enfants, les dessins animés ont néanmoins progressivement gagné en notoriété au fil des décennies.

 

Pour en savoir davantage :

Films d'animation, notre sélection des meilleurs films d'animation

Cinéma Walt Disney, notre sélection des 10 films incontournables

Films pour enfants, notre sélection des meilleurs films

Thriller

Thriller silence agneaux orion pictures corporation
Thriller © Le Silence des Agneaux - Orion Pictures Corporation

Le terme thriller est tout sauf anodin, car en anglais, "to thrill" veut dire "frémir". Très présent dans la littérature, à la télévision et au cinéma, le thriller doit pour fonctionner faire naître chez le spectateur un sentiment de tension proche de la peur. Mais cette peur ne doit en aucun cas déboucher sur une sensation de malaise, bien au contraire.

Le genre cinématographique du thriller se situe au carrefour de plusieurs catégories : celle, bien sûr, de l'horreur, du film d'espionnage,  du film noir et du film policier. Ainsi, Le Silence des Agneaux, Se7ven, ou encore Usual Suspects peuvent tout aussi bien être considérés comme relevant du film policier et du thriller.

De nombreux sous-genres peuvent être dégagés dans le genre du thriller, parmi lesquels :

  • le thriller d'espionnage (cf. Les Hommes du Président, Les Trois Jours du Condor, etc.) ;
  • le thriller érotique (cf. Basic Instinct, etc.) ;
  • le thriller d'épouvante (cf. Psychose, Les Nerfs à Vif, etc.) ;
  • le thriller fantastique (cf. Sixième Sens, Incassable, etc.).

 

Pour en savoir plus :

Cinéma thriller, notre sélection des meilleurs films

Film policier : notre sélection des incontournables

Film noir : notre sélection des chefs d'oeuvre incontournables

Film de gangsters : notre sélection des incontournables

Cinéma : les plus grands films d'espionnage

Film catastrophe

film catastrophe cloverfield bad robot
Film Catastrophe © Cloverfield - Bad Robot

Le film catastrophe est un genre cinématographique qui comporte nécessairement :

  • soit un désastre d'ordre naturel (tremblement de terre, raz de marée, chute de météorites, etc.). C'est par exemple le cas des longs-métrages L'Aventure du Poséidon, Fusion, Titanic ou encore 2012 ;
  • soit un bouleversement technologique (explosion, naufrage, contamination, etc.). On peut notamment citer les films La Tour Infernale, 28 jours plus tard, Daylight ou encore Alerte ! ;
  • soit une intrigue relatant le destin tragique d'une ou plusieurs personnes. Comme, par exemple : Les Survivants, Open Water, Cloverfield et, entre autres, 127 heures.

D'un point de vue formel, on retrouve souvent les mêmes ingrédients d'un film catastrophe à  l'autre. Ce mimétisme n'est d'ailleurs pas étonnant lorsque l'on sait que les scénarios sont souvent inspirés de romans, qui reprennent souvent eux-mêmes une trame plus ou moins identique. Parmi les composants récurrents, l'on trouve notamment :

  • une première partie introduisant le contexte, les personnages principaux et secondaires (ex : liens de parenté, situation professionnelle, etc.) ;  
  • les éléments qui conduisent à la catastrophe (prévue ou inopinée) ;
  • le désastre, qui peut s'étendre durant la totalité du film ;
  • les répercussions matérielles et morales (sur les personnages).

N.B. En un sens, le film catastrophe s'inscrit dans la généalogie du drame au cinéma et en emprunte parfois les principaux codes.

 

Pour en savoir plus :

Film catastrophe, notre sélection des films incontournables

Cinéma : notre sélection des meilleurs drames

Film d'horreur

film horreur Shining Hawk Films
Film d'horreur © Shining - Hawk Films

Le film d'horreur (ou film d'épouvante) vise à provoquer la peur, l'angoisse, voire la terreur chez le spectateur. Mais il ne s'agit pas de le rendre mal à l'aise dans l'optique de lui faire du mal. Il y a en effet une visée cathartique : autrement dit, la surenchère du gore (assassinats, sang, etc.) permet à celui qui visionne le film de prendre connaissance de thèmes délicats à aborder tels que la mort, la solitude ou encore la vieillesse, et ce de manière décontractée et décomplexée. L'effet est donc paradoxal, car pour le spectateur, tout cela n'est que cinéma et mise en scène.

Nombreux sont les cinéastes à glisser des thématiques profondes derrière des intrigues pourtant très classiques. C'est par exemple le cas de Shining, de L'Exorciste ou encore de Massacre à la tronçonneuse. Ce qui n'empêche pas pour autant certains réalisateurs, parmi lesquels John Carpenter, Steven Spielberg ou encore Wes Craven, d'introduire une part de divertissement, comme dans Halloween, Les Dents de la mer ou Scream.

Même si le film d'horreur reste une catégorie à part entière, il se place parfois à la croisée de différents genres. Une œuvre telle que The Thing emprunte par exemple quelques éléments au cinéma fantastique. De même, un long-métrage tel que Psychose peut à la fois être classé dans le genre de l'épouvante et du thriller. À noter que les films de zombies, de revenants, de vampires ou encore de loups garous font évidemment partie des classiques du genre (cf. Zombie, Dracula, Hurlements, etc.).

 

Pour en savoir plus :

Film d'aventure

film aventure aventuriers arche perdue paramount pictures
Film d'aventure © Les Aventuriers de l'Arche Perdue - Paramount Pictures

Dans un film d'aventure, un ou plusieurs héros mythiques accomplissent une action extraordinaire dans un environnement pour le moins insolite. Pour que ce cocktail fonctionne, le spectateur doit nécessairement en prendre plein la vue et éprouver un sentiment de dépaysement. Oubliez les incohérences du scénario, l'essentiel est d'offrir un maximum de rebondissements et de séquences spectaculaires. Science-fiction, western, film de cape et d'épée (chevalier, pirates, etc.), film fantastique ou encore péplum, nombreux sont les genres cinématographiques à répondre au cahier des charges du film d'aventure. Parmi les incontournables du genre : la saga des Indiana Jones, du Seigneur des Anneaux, mais aussi le péplum moderne Gladiator.

N.B. D'une certaine manière, le Biopic, ou film biographique, constitue une forme de film d'aventure qui ne dit pas son nom. Bien souvent, l'image qui est donnée du personnage principale n'est pas si loin de la figure du héros. En outre, l'existence de ce dernier est souvent mise en scène sous la forme de péripéties dignes des épopées les plus épiques.

 

Pour en savoir davantage :

Film d'aventure, notre sélection des meilleurs films

Notre sélection des meilleurs peplum

Cinéma : notre sélection des meilleurs films de pirates

Notre sélection des films de chevalier incontournables

Cinéma : notre sélection des meilleurs Biopic

Film de science-fiction

film science fiction blade runner ladd company
Film de science-fiction © Blade Runner - The Ladd Company

Qu'il s'agisse d'une œuvre originale ou d'une adaptation d'œuvre littéraire, le cinéma de science-fiction a toujours beaucoup compté dans l'histoire du cinéma. Considérée comme la première œuvre importante de fiction du cinéma, Le Voyage dans la Lune (1902) de Georges Méliès faisait également office de premier film de science-fiction, en s'inspirant du roman d'anticipation de Jules Verne De la Terre à la Lune. Parmi les standards du genre, l'on peut noter 2001, l'Odyssée de l'espace, La Planète des Singes (1968), La Guerre des Etoiles (1977), Alien (1979) ou encore Blade Runner (1982).

Sous-genre du film d'aventure, le cinéma de science-fiction a la particularité de situer son action dans le futur. Il suppose nécessairement soit la création d'une invention qui n'existe pas encore à notre époque (ex : vaisseau spatial, système de téléportation, etc.) soit la mise en scène d'une situation politique inédite résultant d'un événement tragique situé dans le futur (monde post-apocalyptique, invasion extra-terrestre, etc.). Attention à ne pas confondre la science-fiction, qui repose sur la rationalité, avec le fantastique, qui relève du surnaturel.

A noter qu'il est relativement difficile de délimiter précisément le genre de certains films. Un long-métrage comme Alien se répartit aussi bien du côté du cinéma de science-fiction que du côté du cinéma d'horreur. De même, Jurassic Park peut à la fois être classé parmi les films de science-fiction, les films catastrophe, mais aussi parmi les films d'aventure. Même chose pour Independence Day, à ranger dans la science-fiction et dans le film catastrophe. Une combinaison avec la comédie est parfois possible (cf. saga Men in Black).

Au fil des décennies, les interrogations posées dans le cinéma de science-fiction ont évolué. A ce titre, les frères Andy et Larry Wachowsky ont mis en scène en 1999 Matrix, où il est entres autres question des dangers d'un monde sur-informatisé. Mais contrairement aux idées reçues, le film de science-fiction ne se caractérise pas toujours pas une débauche d'effets spéciaux. En témoignent par exemple des œuvres intemporelles comme La Jetée (1962) ou encore Solaris (1979).

 

Pour en savoir davantage : Science-Fiction, notre sélection des meilleurs films

Film d'action

Film action piege cristal twentieth century fox
Film d'action © Piège de Cristal - 20th Century Fox

Le genre du film d'action est complexe à délimiter. Terminator se rapproche-t-il davantage du film d'action ou de science-fiction ? Gladiator est formellement assimilable au film d'action, mais il s'agit pourtant avant tout d'un péplum. En revanche, certains longs-métrages comme Piège de Cristal ou Cliffhanger, sont typiques du genre.

Les caractéristiques des films d'actions sont les séquences spectaculaires faites de course-poursuites et d'explosions, ou la présence d'un héros fort et téméraire qui survit à toutes les fusillades, le tout dans un univers délibérément dénué de réalisme.

Le genre fut très exploité au cours des décennies 80-90, transportant au rang de vedettes des acteurs comme Sylvester Stallone, Arnold Schwarzenegger ou encore Bruce Willis. La popularité du genre a même donné naissance à un sous-genre : celui de l'auto-parodie (True Lies, Last Action Hero ou encore Expendables).

 

Pour en savoir plus : Films d'action, notre sélection des meilleurs films

Film de super-héros

film super heros batman defi warner bros
Film de super-héros © Batman, le défi - Warner Bros.

Le super-héros se définit comme un individu possédant des pouvoirs surhumains dont il se sert pour venir en aide à la population, souvent menacée par un anti-héros. Les aventures des super-héros sont le plus souvent adaptées sur grand écran à partir de bandes-dessinées (ainsi Batman et Spider-Man sont avant tout des héros de comics) mais certains proviennent de scénarios originaux, comme Chronicle. Ces films sont au croisement des films d'action, de science-fiction, voire même de fantasy.

Initiée en 1978, la saga Superman fait souffler un vent nouveau sur le genre du film de super-héros. Dès lors, trois suites sont produites jusqu'en 1987, mais elles peinent à remplir les salles. Il faudra attendre le Batman de Tim Burton en 1989 pour voir les spectateurs s'intéresser de nouveau au genre. Les années 1990 et surtout 2000 propulsent le cinéma de super-héros au sommet. Les séries Batman, X-Men, Superman, Hulk ou encore Hellboy ne cessent quant à elles de s'étoffer.

Parmi les meilleurs films de super-héros, on compte notamment Batman le défi, Spiderman 2, Batman, the Dark Knight, mais également Avengers, troisième plus gros succès du box-office mondial de l'histoire du cinéma. A noter que certains réalisateurs, comme Christopher Nolan, distillent une réflexion plus profonde qu'il n'y paraît.

 

Pour en savoir davantage : Films de super héros, les meilleurs films

Film de guerre

film guerre apocalypse now american zoetrope
Film de guerre © Apocalypse Now - American Zoetrope

En règle générale, les films de guerre sont des documents qui retracent les différents conflits armés de l'histoire de l'humanité. Ils abordent les combats navals, aériens, terrestres ou encore les conditions de vie des prisonniers de guerre. Ce n'est qu'à partir des années 1940 que le cinéma de guerre devint un genre à part entière. Il était auparavant rattaché au cinéma dit historique.

Quatre thèmes principaux se dégagent de cette catégorie du cinéma : le sacrifice des soldats (cf. Mémoires de nos Pères, Lettres d'Iwo-Jima, etc.), la perte de l'innocence (cf. Full Metal Jacket, Jarhead, Voyage au Bout de l'Enfer, etc.), l'antimilitarisme (cf. Johnny s'en va-t’en guerre, Les Sentiers de la Gloire, M.A.S.H., etc.) et la propagande militaire (cf. Top Gun, Pearl Harbor).

À noter que pendant des décennies, le cinéma de guerre fit l'objet d'une polémique et d'un certain refoulement. Il fallut attendre les plus grands films pour voir ce cinéma passer dans les mœurs. Mais désormais, les mélodrames sur fond de conflit armé n'étonnent plus personne.

 

Pour en savoir plus : Film de guerre, notre sélection des meilleurs films

Western

western etait fois ouest Paramount Pictures
Western © Il était une fois dans l'Ouest - Paramount Pictures

Sur fond de conquête de l'ouest, le western met en scène la quête d'un homme (le fameux cow-boy) ou d'une communauté. Dans la culture américaine, le rôle de ce genre cinématographique se rapproche sensiblement de celui du roman d'apprentissage dans l'Europe du XIXème siècle (ex : L'éducation Sentimentale, de Gustave Flaubert). L'on y suit en effet le cheminement et l'évolution d'un héros qui découvre au fil de ses péripéties les grands moments de l'existence (amour, haine, mort, altérité, etc.).

Cinéma américain par excellence, le western reprend systématiquement les mêmes archétypes :

  • un héros (voire plusieurs) vaillant et solide bravant à dos de cheval les contrées périlleuses du Far West ;
  • une jeune femme valeureuse qui finit par s'éprendre du héros ;
  • une menace souvent représentée par des bandits, des indiens ou encore la guerre de sécession.

Parmi les plus grands westerns du cinéma, on retient entre autres La Ruée vers l'Or, La Rivière Rouge, La Prisonnière du Désert, Le Bon, la Brute et le Truand ou encore Dead Man.

À noter que le genre cinématographique du western se rapproche à certains égards du film d'aventure, du road-movie, du film d'action, du film de guerre ou encore du thriller.

Pour en savoir plus : Cinéma, notre sélection des meilleurs westerns

Road-Movie

road movie sailor lula polygram filmed entertainment
Road-movie © Sailor & Lula - Polygram Filmed Entertainment

Le road-movie est un genre cinématographique qui se distingue des autres, notamment parce que la route y fait office de fil conducteur de l'histoire. Le voyage est donc un des éléments principaux du road-movie et tient une place presque aussi importante que les personnages. Souvent, cette route sert de révélateur pour les protagonistes : des instants importants de leur passé peuvent notamment ressurgir au fil de leur périple.

Parmi les road-movies incontournables, on compte notamment Paris, Texas, Sailor & Lula ou encore Thelma et Louise. Marqué à l'origine par la contestation sociale (cf. Easy Rider), le road movie souligne un certain mal de vivre et l'impossibilité de la liberté. Il ne s'agit pas de partir d'un point A pour rejoindre un point B mais plutôt de s'enfuir vers l'inconnu, sans but aucun, sinon de se trouver soi-même.

À noter que cette quête introspective ne se termine par définition jamais par un happy end. Il faudrait en effet pour cela parvenir à se comprendre soi-même.  

 

Pour en savoir plus : Road-movie, notre sélection des meilleurs films

Drame

drame incompris rizzoli film
Drame © L'Incompris - Rizzoli Film

En règle générale, le drame aborde des thèmes aussi sensibles et délicats que la mort, la maladie, la solitude ou encore la perte de l'innocence. Au cinéma, six courants s'en dégagent : 

  • le drame de l'enfance, qui met souvent en scène une jeunesse non idéalisée (ex : L'Enfance Nue, Le Gamin au Vélo, etc.) ;
  • le drame de l'adolescence (ex : Jeux Interdits, La Fureur de Vivre, Virgin Suicides) ;
  • le drame psychologique, où l'adulte croule sous le poids de ses responsabilités, de ses souvenirs et de la mort qui approche (ex : Les Fraises Sauvages, Eyes Wide Shut) ;
  • le drame sentimental ou la faillite des sentiments (ex : 2046, Les Amours Imaginaires) ;
  • le drame épique, qui raconte souvent la chute d'un héros ou d'une communauté (ex : There Will Be Blood, The Tree of Life) ;
  • le drame social (ex : Sweet Sixteen, La Graine et le Mulet).

Au sein des principaux longs métrages que compte le genre, on retiendra entre autres Les 400 Coups, Still Life ou encore Le Mépris. On remarquera par ailleurs que la période du cinéma muet regorge d'incontournables du genre.

 

Pour en savoir plus :

Cinéma : notre sélection des meilleurs drames

Cinéma muet : notre sélection des meilleurs films muets

Film policier

film policier blue velvet amlf de laurentis entertainment group
Film policier © Blue Velvet - AMLF - De Laurentis Entertainment Group

Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, le film policier s'oppose en réalité au film noir, où l'atmosphère prime sur l'intrigue. Dans un film policier, il y a trois catégories de personnages :

  • celle du voleur, du malfaiteur (qui cherche à mettre hors d'état le policier ou le détective privé) ou de l'assassin (à l'origine du délit) ;
  • celle du policier (qui cherche à savoir de quelle façon a été commis le délit) ;
  • celle de la victime.

N.B. Le personnage que l'on suit le plus est évidemment le policier ou le détective privé (à l'inverse du genre du film de gangsters).

Le genre policier est très efficace pour révéler ce qui se dissimule par-delà les apparences. C'est pour cette raison qu'il a toujours représenté l'une des radiographies sociales les plus fines au cinéma. Pour de nombreux réalisateurs, la nature de l'être humain est multiple : à la fois policier et truand, saint et crapule, victime et bourreau. Pour résumer le genre policier, on pourrait parler d'une fascination ancestrale : la tentation du mal. Pas étonnant, donc, que les voleurs, les gendarmes et les justiciers aient été mis en scène dès les débuts du septième art…

 

Pour en savoir davantage :

Film policier : notre sélection des incontournables

Film noir : notre sélection des chefs d'œuvres incontournables

Film de gangsters : notre sélection des incontournables

Retrouvez sur Google+

Logement, famille, travail...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr