Intégrer la fonction publique

Par : Philippe Colin - Dernière modification : 11 juillet 2012 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur la fonction publique
integrer fonction publique

Intégrer la fonction publique

On parle communément de la fonction publique, mais en réalité il y a 3 fonctions publiques distinctes :



  • la Fonction publique d'Etat ;

  • la Fonction publique territoriale ;

  • la Fonction publique hospitalière.


S'ajoutent à ces 3 grandes fonctions publiques, la fonction publique de la Ville de Paris et la fonction publique européenne.


Concours de la fonction publique : voie royale pour le fonctionnaire

D'une manière générale, la voie principale d’accès à la Fonction Publique Territoriale est le concours.

Ceux-ci se répartissent, tout comme les emplois, en 3 catégories (A, B et C), suivant le niveau de recrutement et les responsabilités :

  • la catégorie A correspond à des métiers qui requièrent au moins un Bac+3. Généralement elle correspond à des fonctions de cadre nécessitant du management, pilotage, ingénierie ;
  • la catégorie B est accessible aux personnes ayant un diplôme minimum à Bac+2. Les fonctions de ces agents correspondent à de l’encadrement intermédiaire ;
  • la catégorie C est occupée par les diplômés sanctionnant un niveau 3e (BEP, CAP, BEPC... ). Les métiers concernés sont des métiers d’exécution (agent administratif des impôts, agent des douanes, adjoint de contrôle de la concurrence, adjoint administratif... ).

Dérogations au concours

Dans les 3 fonctions publiques existantes, il est possible de devenir fonctionnaire sans passer de concours. En effet, l’accès au premier grade de la catégorie C demeure accessible directement sans concours : adjoint administratif, adjoint d'animation, adjoint du patrimoine, adjoint technique...

Une autre exception concerne les travailleurs handicapés (reconnus par la CDAPH) qui peuvent être recrutés directement s’ils remplissent les conditions de diplômes.

Dans ces cas, la procédure de recrutement entre dans le cadre du recrutement classique : réponse à une annonce par envoi d'une lettre de motivation et d'un curriculum vitae, sélection et entretiens éventuels.

Agents non titulaires (contractuels)

Un organisme public peut faire appel aux contractuels dans des cas précis encadrés par la loi. Ainsi lorsqu’un établissement public ne parvient pas à trouver un fonctionnaire susceptible d’assurer les fonctions recherchées ou si la nature des activités le justifie, il peut faire appel à un contractuel.

Ce type de recrutement est également autorisé afin de pallier l’indisponibilité temporaire d’une personne ou bien lorsqu’une surcharge de travail momentanée apparait dans un service.

Dans tous les cas, à l’issue de deux CDD de 3 ans, l’agent se voit proposer un CDI si le contrat est prolongé. Toutefois la personne recrutée n’aura pas le statut de fonctionnaire.

Enfin, Il existe également dans les collectivités territoriales des possibilités de recrutement dans le cadre de contrats aidés de droit privé (Contrat d’Avenir, Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi) ou de droit public tel que le PACTE. Le PACTE (Parcours d’accès aux Carrières Territoriales, Hospitalières et de l’Etat) a pour objet d’aider les jeunes sans diplômes ni qualification à devenir fonctionnaire s'ils s’engagent à suivre dans la durée une période alternant formation et stage.

Si vous souhaitez avoir des informations sur tous les concours existants ainsi que sur les emplois à pourvoir actuellement dans la fonction publique : consultez le site Publicjob.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr