Pêche du silure

La pêche du silure
La pêche du silure
Le silure est le plus gros poisson de nos eaux, avec des captures régulières de spécimens de plus de 2 mètres. Tout naturellement, de nombreux pêcheurs se sont spécialisés dans la traque du silure. Mais attention, il faut que la technique et le matériel soient adaptés à cet énorme poisson. (photo 1, grand silure capturé en Espagne)


Le silure : une arrivée récente en France

Commençons par expliquer l'arrivée du silure dans notre pays. Après la dernière glaciation, qui s'est terminée voici 10 000 ans, le silure ne subsistait que dans certaines zones-refuge, notamment le Danube pour les populations de silure d'Europe centrale. Avec le réchauffement, le silure partit à la reconquête des eaux douces européennes. Mais c'est surtout l'homme, plus récemment, qui a favorisé l'implantation de ce géant, par des introductions souvent illégales.

Le silure : une aire de répartition de plus en plus vaste

Joli silure de la Seine
Joli silure de la Seine

Ainsi, les premiers silures sont relâchés dans le canal du Rhône au Rhin dès 1868. Plus tard, une vingtaine de spécimens sont introduits par un propriétaire d'étang dans un affluent de la Seille, elle-même affluent de la Saône. Rhône, Saône, Rhin, ont été le site des premières captures de grands spécimens, notamment dans les années 90. On peut maintenant prendre des silures de 2 mètres dans la Seine et des poissons plus gros encore dans la Loire. Dordogne et Garonne ont également leurs silures.

Le silure est un prédateur généraliste

Silure d'un affluent de l'Ebro
Silure d'un affluent de l'Ebro

Ce poisson est un prédateur opportuniste et généraliste. Il mange toutes sortes d'animaux et attaque souvent des proies de grande taille. Il n'a pas peur d'avaler une carpe adulte de plusieurs kilos. Cela ne plaît d'ailleurs pas à tout le monde. On reporte de nombreux effets indésirables dans divers sites où il a été introduit, par exemple une diminution de poissons blancs, mais aussi une diminution des carnassiers.

Le silure peut aussi s'attaquer à un sandre, une perche ou un brochet. Ainsi, la population de sandres de l'Ebro, en Espagne, a grandement chuté depuis l'arrivée du silure, voici maintenant plus de trente ans.

Une pêche adaptée à la taille du silure

Pour la pêche du silure, le pêcheur va donc devoir s'adapter aux caractéristiques de ce prédateur, ainsi qu'à son gigantisme. Par exemple, les cannes à brochets et sandres sont beaucoup trop fragiles pour le silure. Tout le matériel doit être pensé pour permettre de sortir de l'eau un poisson qui atteint maintenant plus de 100 kilos dans divers endroits d'Europe.

Un combat très lourd

Pêcheur en train de combattre un silure de plus de 2 mètres
Pêcheur en train de combattre un silure de plus de 2 mètres

Le silure offre un combat très lourd, avec souvent des convulsions très violentes. En revanche, le poisson est peu rapide, notamment en comparaison des grandes espèces marines de pêche sportive, comme les carangues et les thons. Mais pour le pêcheur des eaux douces françaises, ce sera à coup sûr un combat fantastique.

Un vaste choix de pêches du silure

On peut pêcher le silure du bord comme en bateau, au vif comme au leurre. Voici les principales techniques de pêche au silure qui fonctionnent, ainsi que le matériel nécessaire :

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : techniques de pêche