Des chercheurs ont découvert la recette de la pizza parfaite

Article mis à jour le 

Une équipe de scientifiques issue de l’Université d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, s’est demandé quel était le type de fromage le plus adapté à la préparation de la pizza. Étude à l’appui, ces derniers sont ainsi parvenus à définir la recette parfaite de la célèbre spécialité italienne.

Attention, les amateurs de pizza ne plaisantent pas avec leur plat préféré. D’ailleurs, certains adeptes de la spécialité italienne en ont même fait une affaire scientifique. Jusqu’à présent, une mathématicienne avait déjà mis au point une formule permettant de calculer la taille idéale pour une pizza. Mais cette fois, ce sont des chercheurs de l’Université d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, qui se sont penchés sur la question. Afin d’optimiser au mieux la recette de préparation, ces derniers ont ainsi cherché à savoir quel était le type de fromage le plus adapté.

Roulement de tambour, il faudrait donc selon eux mélanger cheddar et mozzarella pour obtenir le meilleur résultat, que ce soit en matière de saveur comme de texture. À noter que dans le détail, les chercheurs ont évalué à la fois l’élasticité, le degré d’hydratation, la quantité idéale d’huile ou encore la réaction à la cuisson de toutes sortes de fromages.

3/4 mozzarella – 1/4 cheddar

Parmi les fromages passés au crible par les scientifiques, le cheddar, le colby – un fromage britannique –, de même que l’edam ne permettent pas d’obtenir l’élasticité suffisante à la formation des fameuses bulles recherchées par les spécialistes. Un résultat également en demi teinte du côté du gruyère, de l’emmental et du provolone, qui possèdent une trop importante quantité d’huile pour gratiner efficacement.

Résultat, ce serait, selon les chercheurs, la mozzarella, qui sortirait grand vainqueur du comparatif, notamment parce qu’elle permet la formation de bulles, est moins grasse que les autres fromages et grille bien. Rien d’étonnant, donc, à voir le fromage figurer parmi les plus utilisés pour confectionner la pizza dans les restaurants. Mais outre cette conclusion, les scientifiques ont tenté d’améliorer encore davantage cette pratique en optimisant le goût. Afin de relever la saveur de la mozzarella, qu’un certain nombre considère comme légèrement fade, l’équipe a opté pour un mélange mozzarella-cheddar.

Comme le met en évidence la professeure d’ingénierie chimique Bryony James, par ailleurs co-auteure de l’analyse, tous ces critères ne sont non pas sélectionnés à la légère, mais découlent à la fois de la combinaison, de la composition et des propriétés mécaniques de chacun des fromages étudiés.

Pour vos prochaines pizzas, vous savez donc désormais comment procéder : privilégier systématiquement la mozzarella et ajoutez un peu de cheddar – du vrai, pas celui spécial hamburger. De cette façon, goût et texture n’en seront que plus appréciables.

Sources : time, dailymail, francetvinfo