En France, les primo-accédants empruntent en moyenne 155 986 euros

Article mis à jour le 

Selon le bulletin publié lundi 4 mars 2013 par le courtier Cafpi, un primo-accédant à la propriété contracte en moyenne un prêt de 155 986 euros dans l'Hexagone.

Les données publiées lundi par le courtier Cafpi (Conseil à l'accession et au financement en prêts immobiliers) soulignent que les consommateurs signant un prêt immobilier pour la première fois empruntent en moyenne 155 986 euros sur une durée de 239 mois. Près de 70 % d'entre eux deviennent à cette occasion propriétaire d'un bien ancien.

À noter qu'à l'heure actuelle, les personnes investissant dans l'immobilier – déjà propriétaires de leur résidence principale – représentent seulement 15 % des crédits traités par le courtier Cafpi. À l'inverse, 83 % des acquéreurs sont des personnes contractant un emprunt en vue d'acquérir leur résidence principale.

En outre, les secundo-accédants ayant d'ores et déjà sauté le pas de l'accès à la propriété une première fois, empruntent plus d'argent que les primo-accédants. Pour cette catégorie d'acquéreurs, l'emprunt atteint en moyenne 188 172 euros sur une durée de 211 mois (soit en moyenne 4,51 années de revenu). Et 90 % de ces acquisitions portent sur un bien ancien.

Un marché immobilier parisien en légère baisse

Dans un communiqué du 28 février 2013, la Chambre des notaires d'Île-de-France a fait savoir que la baisse initiée par les prix de l'immobilier se confirmait, au dernier trimestre 2012. Néanmoins, si la plupart des agences immobilières jouent la carte de l'apaisement, les notaires et spécialistes de l'immobilier estiment qu'une importante correction devrait prochainement suivre.

Sources : Cafpi, Chambre des notaires de Paris et d'Île-de-France