Ces médicaments à éviter avec le pamplemousse

Article mis à jour le 

Le pamplemousse serait-il l’exception qui confirme la règle ? Alors qu’il est de notoriété publique que la consommation de fruits et légumes est généralement bénéfique pour la santé, le pamplemousse pourrait interagir avec de nombreux médicaments. C’est ce que révèle la revue médicale française Prescrire.

Le mensuel Prescrire indique dans l'un de ses articles que la consommation de pamplemousse entre en conflit avec de nombreux types de médicaments comme la carbamazépine (un régulateur d’humeur), les benzodiazépines (des médicaments psychotropes utilisés dans le traitement des convulsions, de l'anxiété et de l'insomnie), les immunodépresseurs, les statines (traitement pour le cholestérol) et les inhibiteurs caciques (pour les troubles cardiaques). De nombreuses substances contenues dans le pamplemousse ont été suspectées d’être à l’origine d'effets indésirables. Aucune d’entre elles n’explique pourtant l’ensemble des interactions négatives observées dans ce genre de cas malgré plusieurs recherches sur le sujet. 

Un fruit à bannir pour de nombreux patients

C’est bien souvent le jus de pamplemousse qui est mis en cause, même si la confiture et les autres produits à base de pamplemousse sont concernés eux aussi. La revue médicale indique également que le jus d’orange pourrait également avoir des effets négatifs. Les publications s’intéressant aux conséquences de cette interrelation sont inquiétantes.

Parmi les effets indésirables, on constaterait des convulsions, une insuffisance rénale aigüe, des chocs hémorragiques pouvant conduire à la mort, une destruction musculaire, etc.… Face à ce constat, l’auteur de l’article préconise une interdiction totale de pamplemousse et de produits à base de ce fruit pour tous les patients sous traitement des médicaments listés ci-dessus.

Moyens d’actions de cette interaction

Ce fruit serait responsable de l’inhibition d’enzymes quant il est consommé avec ces types de médicaments. Celle-ci amènerait à une augmentation de la concentration sanguine de certains médicaments, amenant à un possible surdosage et à une augmentation du risque de dépendance.

Cette publication indépendante a comme objectif de fournir les informations les plus récentes sur les médicaments et les stratégies thérapeutiques et diagnostiques aux professionnels. Fondée en 1981, ce mensuel fonctionne grâce aux abonnements, sans apport de la publicité dans son financement.