Et si cette boisson à base d’enzyme remplaçait le sport ?

Article mis à jour le 

Le groupe Nestlé planche actuellement sur une enzyme qui serait à même de reproduire les bienfaits du sport sur notre organisme. Une avancée pour le moins intéressante pour les paresseux, mais qui ne permet toutefois pas encore de laisser complètement tomber l’exercice physique…

Vous êtes du genre à toujours opter pour la logique du moindre effort physique ? Alors peut-être que le projet initié par Nestlé est fait pour vous. La compagnie suisse cherche en effet en ce moment à mettre au point un système permettant de faire profiter le corps humain des bienfaits du sport sans avoir à lever le petit doigt. Pour ce faire, rapporte Bloomberg, les chercheurs du groupe travaillent sur une enzyme contrôlant le métabolisme et régulant le taux de sucre et de gras dans l’organisme, qui serait consommée sous forme de boisson. La revue Chemistry & Biology a d’ores et déjà été rendu public quelques résultats.

Une enzyme capable de bloquer la production de gras

En pratique, les membres de l’Institut de la Santé Nestlé ont passé au crible un composant nommé C13. La particularité de celui-ci est d’agir sur l’enzyme identifiée et de bloquer la production de gras du foie. Un système pour le moins avantageux pour les plus fainéants, mais avant tout pour les diabétiques, les personnes âgées ou obèses. Comme le souligne l’institut Nestlé, l’enzyme en question vise à aider les personnes ne pouvant s’adonner à une véritable activité physique. Mais attention toutefois : le dispositif ne permet pas pour l’instant de se passer complètement de sport, mais réduit tout de même fortement l’activité nécessaire. Ainsi, plutôt que faire 20 minutes de jogging ou 40 minutes de vélo, il suffirait de s’adonner à un peu de marche à pied pour activer le métabolisme. Autrement dit, les effets seraient ceux d’un sport intensif, mais à moindre effort.

Le système ne permet donc pas de se passer complètement d’activité physique, mais multiplie néanmoins les bienfaits de l’exercice sur l’organisme. À ce titre, les scientifiques alertent d’ailleurs : au regard des innombrables avantages qu’offre le sport, il est presque impossible de tous les substituer par un traitement. Et pour cause : les multiples recherches à ce niveau n’ont jamais rien donné. Et les chercheurs estiment que les essais cliniques n’auront pas lieu avant plusieurs années. D’ici là, mieux vaut donc ressortir ses baskets du placard.

Sources : lci, businessinsider, bloomberg