En vacances, le sport reste parmi les activités préférées des femmes

Article mis à jour le 

Détente, farniente et repos. Buller et rester toute la journée à flâner pendant les vacances ? Pas pour les Françaises ! Plusieurs activités, dont le sport, font partie du programme estival. C'est en tout cas ce que rapporte l'étude menée par CoachClub en juin dernier.

Du 14 au 26 juin 2013, CoachClub, site de service de vidéo coaching sportif et bien-être personnalisé, réalisait un sondage en ligne auprès de 1 182 femmes âgées de 18 à 54 ans. L'enquête avait pour but de connaître les activités prévues par les femmes pour les vacances. Le résultat qui en ressort est que 87,3 % d'entre elles ont l'intention de faire du sport.

Plus en détails, ce sont 92,5 % des 45 ans et plus qui pensent occuper leur temps libre à dépenser des calories contre 82,8 % des 25-35 ans.

Le sport le plus prisé ? La natation

Piquer une tête sous la chaleur de l'été donne plutôt envie. À la mer ou à la piscine, un tiers des Françaises optent pour le sport "rafraîchissant". De plus, la natation est un sport complet et il n'y a pas d'âge pour le pratiquer. C'est également un moyen de se faire du bien tout en sortant le bikini : 73,4 % des 18-24 ans le portent pour les vacances. Tous âges confondus, il devient le choix d'une femme sur deux.

plongeon tierra plana

Après le maillot, les baskets et les chaussures de "rando" ! Le jogging et la randonnée sont en bonne position du classement mais viennent se placer derrière la natation pour les sorties sportives.

Niveau motivation, certaines Françaises préfèrent pratiquer une activité sportive à deux (18,6 %), plutôt qu'en solo. Pratiquer un sport seule est tout de même évoqué par 50 % des sondées.

Pas que les activités sportives

Passer par la case bronzage ou encore accorder du temps à la famille est aussi important, voire plus... Outre le sport (17,5 % du panel), les femmes, pour 20,1 % d'entre elles, profitent de l'été avec leur famille (dont 23,4 % des 35-44 ans). Faire des visites est prévu pour 18,6 % des françaises. Enfin, se "dorer la pilule" représente 18,5 % des activités choisies, notamment chez les 18-24 ans (22,7 %).

Sport et forte chaleur, nos conseils

Si la pratique d'un sport est bénéfique pour la santé, il faut savoir s'adapter selon les saisons :

  • Lors de fortes chaleurs, faites vos activités sportives tôt le matin ou tard le soir, quand l'air est plus frais. Évitez de produire un effort intense entre 11h et 21h. Réduisez le temps et l'intensité de l'effort et préférez l'ombre au plein soleil. Augmentez les temps de repos.
  • Hydratez-vous avant, pendant et après l'effort est primordial.

Pensez à amener une bouteille d'eau avec vous : anticipez la sensation de soif et buvez par petites gorgées de l'eau plate, mais aussi de l'eau sucrée et de l'eau salée (3 pincées de sel pour 500 ml).

Et ce, même si vous êtes à la piscine car le corps transpire également dans l'eau bien que l'on ne s'en rende pas toujours compte. Un effort, quel qu'il soit, déshydrate. Alors bien que vous soyez entouré d'eau, buvez !

jerome decq flickr

  • Privilégiez une tenue de sport légère, claire et ample. Portez une casquette (que vous pouvez mouiller), des lunettes de soleil et protégez votre peau avec une crème solaire. Concernant les chaussures, optez pour celles qui permettent l'aération.
  • Pour les enfants et les personnes de plus de 65 ans ou présentant une pathologie, les activités sportives en pleine chaleur sont à proscrire (hormis la natation).

Partir en vacances amène souvent à tester des sports qui changent des habitudes. Si vous vous sentez fatigué, pas au meilleur de vos capacités, ne forcez pas. Par exemple, la nage en mer est différente de celle en piscine. Une sortie VTT en montagne n'est pas la même chose que faire du vélo pour vous rendre à votre travail. Ne sous-évaluez pas l'activité choisie.

Pensez à prévenir un proche ou quelqu'un si vous partez en randonnée ou si vous nagez seul en mer.

  • Au moindre vertige ou mal de tête : arrêtez l'effort, mettez-vous à l'ombre et buvez de l'eau.

Malaise ou coup de chaud en pleine chaleur et sous le soleil, cela peut arriver vite et devenir grave. Alors surtout, restez vigilants.

Sources : categorynet, journaldesfemmes, medecinedusportconseils