Comment devenir policier ?

Par : Michel Foulet - Dernière modification : 6 mai 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
policier metier

Devenir policier

Le policier mène des actions de prévention et de répression. Ses missions varient selon le service auquel il est rattaché : contrôles d'identité, encadrement de manifestations, enquêtes... Le gardien de la paix se doit en tout cas d'avoir une attitude irréprochable et un certain goût du risque.


En quoi consiste le travail d’un policier ?

Protéger les personnes et les biens

Le policier est chargé de veiller à la sécurité des personnes et des biens. En contact direct avec la population, il effectue des missions de contrôle et de surveillance : régulation de la circulation, patrouille, encadrement de manifestation, flagrant délit... Les gardiens de la paix, qui représentent la plus grande part des effectifs, travaillent toujours sous l'autorité d'un officier.

Services et spécialités multiples

Les fonctions du policier varient selon le service auquel il est affecté.

A la police judiciaire, le gardien de la paix participe aux enquêtes. Il procède aux arrestations et auditionne les suspects.

Les membres de la compagnie républicaine de sécurité (CRS), quant à eux, interviennent lors de manifestions importantes. Durant les vacances scolaires, ils sont présents pour surveiller les routes et les plages.

Enfin, un policier peut se spécialiser pour devenir maître-chien, motard ou encore sauveteur en montagne.

Combien gagne un gardien de la paix ?

Le métier de gardien de la paix est un métier de la fonction publique d'Etat de catégorie B. En début de carrière, le salaire net est d'un peu plus de 1 700 € par mois. A son dernier grade, le gardien de la paix touche environ 2 700 € nets.

Quelles sont ses conditions de travail ?

Terrain et bureau

Le policier est souvent sur le terrain. Il patrouille au sein d'une équipe à pied ou en voiture.

Il gère aussi un certain nombre de tâches administratives depuis le poste de police.

Emploi du temps variable
Le gardien de la paix ne connaît pas les horaires de bureau. Il peut travailler aussi bien en journée que durant la nuit, en semaine comme les week-ends. En compensation, il peut recevoir une prime ou bénéficier de jours de récupération.

Métier parfois difficile

Agressions, infractions, vols, le policier est souvent confronté à des situations à risque.

De plus, le contact avec la population est parfois difficile à gérer, la police n'étant pas toujours bien accueillie.

Comment devenir policier ?

Réussir le concours d'entrée

L'admission à l'école de police est soumise à un concours d'entrée. Plusieurs conditions sont requises pour pouvoir se présenter :

  • être de nationalité française ;
  • avoir entre 17 et 35 ans ;
  • être titulaire du baccalauréat ;
  • mesurer au moins 1,60m, exception faite des anciens inspecteurs et enquêteurs de police
  • être médicalement apte à un service actif de jour comme de nuit ;
  • avoir une bonne acuité visuelle ;
  • être apte au port et à l'usage des armes ;
  • avoir un casier judiciaire vierge ;
  • être recensé et avoir accompli la journée de défense et citoyenneté ou être en règle avec la législation sur le service national.


Intégrer l'école de police

Une fois admis, l'élève suit une formation d'1 an qui alterne cours et stage sur le terrain. Sa scolarité terminée, il est nommé gardien de la paix stagiaire et s'engage à rester 4 ans au service de l'Etat.

A noter : le futur gardien de la paix est rémunéré au cours de sa formation.

Quelles sont les qualités nécessaires pour être policier ?

Intégrité et courage

Représentant de la loi, le policier est chargé de la faire respecter. Autant dire que l'intégrité et la droiture morale sont indispensables.

Il doit aussi faire preuve d'un certain courage pour assurer face à une situation risquée. Toutefois, il n'est jamais seul lors de ses interventions. Il doit donc savoir travailler au sein d'une équipe.

Physique et mental

Ce métier nécessite une bonne condition physique. Le policier doit être capable, par exemple, d'intervenir physiquement lors d'une altercation ou de poursuivre un suspect.

Un mental solide est nécessaire pour faire face aux situations de violence et de détresse auxquelles il est parfois confronté. Le gardien de la paix doit garder son sang-froid en toutes circonstances.

A noter : après quelques années d'expérience, le gardien de la paix peut évoluer vers les grades de brigadier, brigadier-chef et brigadier-major. Il est aussi possible de présenter le concours interne de lieutenant de police après 4 ans de service.

Pour en savoir plus sur le métier de policier

Métier et concours de gardien de la paix.

Nous vous invitons également à lire le portrait d'une policière sur le site Rue89.com.

Contenu mis à jour le 09/07/2012

Trouvez l'adresse d'un Pôle Emploi
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr