Choisir une franchise de services aux particuliers

Franchise de services aux particuliers
Franchise de services aux particuliers
D'après l'Agence Nationale des Services à la Personne, 3 ménages français sur 4 utiliseraient des services aux particuliers. Le secteur est devenu l'un des plus dynamiques de l'économie avec des réseaux qui se développent et se restructurent. De belles perspectives d'avenir pour les franchisés.


Secteur au dynamisme exceptionnel

Le secteur comptait, en 2011, environ 164 réseaux pour plus de 4 474 franchisés.

En forte croissance, il tend à se restructurer autour d'enseignes nationales à l'instar de Adhap Services qui vient d'ouvrir son capital à AXA.

Ces grandes enseignes apportent qualité de service et professionnalisation au secteur, 2 éléments clés du succès auprès des particuliers.

Toujours d'après l'Agence national des Services à la Personne, le vieillissement de la population (10% des Français ont aujourd'hui plus de 60 ans) et l'évolution de notre mode de vie, où le travail tient une place de plus en plus importante, assurent un avenir prometteur au secteur.

Les 390 000 emplois créés depuis 2005 ans et les 25 000 organismes agréés en témoignent.

Vous n'aurez ainsi aucune difficulté à trouver une enseigne qui vous corresponde parmi les 3 catégories suivantes :

  • les services à la famille : soutien scolaire, garde d'enfants... ;
  • les services de la vie quotidienne : repassage, bricolage... ;
  • les services aux personnes dépendantes : assistance aux personnes âgées, accompagnement...


De nombreuses enseignes recrutent depuis la loi Borloo (2005) qui accorde des avantages fiscaux et sociaux aux entreprises (taux réduit de TVA à 5,5 %, exonération de certaines cotisations patronales...).

Soyez toutefois vigilant car l'offre est pléthorique. Comparez les opportunités offertes par les jeunes réseaux avec celles offertes par les leaders du marché tel Domidom ou Shiva.

Un investissement faible

L'investissement initial est généralement faible, de 25 000 à 85 000 €.

Assurez-vous que votre franchiseur vous apportera les outils nécessaires, surtout en matière informatique et pédagogique : vous aurez à gérer des équipes étoffées de personnes à mi-temps voire à quart-temps.

Il vous faudra également gérer de nombreux plannings et mettre en place des formations régulières. Conservez toutefois votre sens du service et ne tombez pas dans l'excès d'administration.

Vérifiez que votre franchiseur vous accompagnera dans vos démarches administratives afin d'obtenir les agréments "qualité" nécessaires en matière de services à la personne.

La demande s'effectue auprès de la Direction Départementale de l'Emploi et de la Formation Professionnelle (DDTEFP).

Sans agrément, vous ne bénéficierez pas des avantages de la Loi Borloo.

Une belle opportunité

Les chiffres du secteur font rêver : une croissance constante depuis 15 ans et un taux de croissance exceptionnel de 10%.

Compte tenu des divers avantages fiscaux offerts aux consommateurs (réduction d'impôt égale à 50% des sommes dépensées, possibilité de payer en chèque emploi service universel, le secteur devrait continuer à se développer dans les prochaines années au détriment du travail dit "au noir".

Une tendance apparaît. De grosses enseignes nationales - banques , assurances...- créent des partenariats avec de petites structures pour offrir leurs propres services aux particuliers et ainsi acquérir de nouvelles parts de marché.

Ces réseaux offrent de belles opportunités de franchise. C'est le cas notamment de la Caisse d'Epargne, la MACIF et la MAIF avec Séréna ou de La Poste avec Genius.