Qu’est-ce qu’un menu équilibré pour un enfant

Cuisiner des repas équilibrés pour les enfants
Cuisiner des repas équilibrés pour les enfants
D’après une étude du Syndicat français des aliments de l’enfance menée en 2013, les enfants mangent mal. Petites revue des besoins des petits.


De 0 à 3 ans

Les tout-petits ne doivent PAS manger comme les adultes, ils n’ont pas les mêmes besoins. Après le lait d’allaitement ou le lait "1er âge", les enfants doivent intégrer petit à petit dans leur alimentation des légumes, des fruits, de la viande

Tout cela se fait progressivement, en respectant leurs besoins nutritionnels (demandez conseil à votre pédiatre).

Quelques règles, qui pourtant garantissent le bon développement des systèmes immunitaire et nerveux, passent parfois à la trappe. Pour rappel, il faut donc :

  • limiter les sucres (bonbons, sodas et autres boissons sucrées) ;
  • éviter les aliments frits : selon l’étude du SFAE, ⅓ des enfants de moins de 1 an consomment régulièrement de la friture, ce n’est pas bon ;
  • ne pas bannir le gras pour autant : en tout cas pas tout le gras. Les lipides sont nécessaires, notamment les lipides insaturés plutôt que saturés. On préférera donc l’huile d’olive, le poisson, les oeufs, les noix… aux pâtisseries, fritures, beurre...
  • préférer le lait de croissance (ou "2e âge") au lait de vache ;
  • limiter la consommation de protéines (viandes, laitages) et de sel (charcuteries, plats préparés pour adultes), préférer le fait-maison à l’industriel.

De 4 à 6 ans

Si les recommandations précédentes restent en partie vraies pour les enfants un peu plus grands, de nouveaux aliments font leur entrée dans l’alimentation dès 4 ans. Voici à quoi doivent ressembler leurs quatre repas de la journée (oui quatre, pas question d’en sauter un, tous sont très importants).

  • Petit-déjeuner : un produit céréalier (50 à 60 g de pain ou 40 à 50 g de céréales), un produit laitier (du beurre sur les tartines), un fruit (pressé ou non), une boisson chaude (1 petit bol de lait demi-écrémé avec 1 cuillère à café de poudre chocolatée) ;
  • Déjeuner : des crudités avec une cuillère à café d’huile (de colza, de noix, d’olive), une viande ou un poisson, 100 g de féculents (pâtes, riz, pommes de terre…), un laitage (fromage ou petits suisses), un fruit ;
  • Goûter : 50 g de pain avec 3 à 4 carrés de chocolat et un jus de fruit ou 2 ou 3 biscuits et un verre de lait (attention aux snacks et aux barres chocolatées, trop riches, trop sucrés). Si l’enfant a encore faim : un fruit ;
  • Dîner : une soupe de légumes ou des crudités, un féculent, un légume, un laitage, un fruit.

À partir de 7 ans

Passé l’âge de 7 ans, les repas recommandés sont relativement les mêmes. Seuls deux facteurs varient :

  • un légume s’ajoute au repas du midi en plus des féculents ;
  • les portions de produits céréaliers (pain, céréales) et de féculents (pâtes, riz, pommes de terre…) augmentent progressivement.