Consommer des fruits et légumes pour diminuer les risques d'Alzheimer et d'AVC

Article mis à jour le 
Une étude finlandaise publiée lundi 8 octobre 2012 dans la revue Neurology aux États-Unis révèle que la consommation de fruits et légumes, et plus particulièrement de tomates, réduiraient les risques d’accidents vasculaires cérébraux. C’est grâce à leur remarquable pouvoir antioxydant procurés par le lycopène que ces risques seraient réduits.


Carottes, épinards et abricots pour éviter Alzheimer ?

Une autre étude publiée le 17 septembre 2012 par des chercheurs de l’Université d’Ulm en Allemagne tendrait à démontrer que l’effet antioxydant des carottes, épinards et abricots est une excellente prévention contre les risques d’Alzheimer.

Le lycopène et l’AVC, une interrelation qui donne à réfléchir

L'étude finlandaise menée durant 12 ans sur 1 031 Finlandais âgés de 46 à 65 ans, a mis en évidence qu'un taux de lycopène élevé dans le sang, réduisait les risques de décès par attaque cérébrale.

La lycopène n'est autre qu'une molécule de la même famille que la carotène mais de couleur rouge, très présente dans les tomates et dans la plupart des fruits rouges.

Vitamine C et béta-carotène aident à lutter contre la maladie d’Alzheimer

La maladie d'Alzheimer est aujourd'hui la quatrième cause de mortalité en France et pourtant, certains types d'aliments permettraient d'en réduire les risques.

Parmi les favoris, on retrouve les agrumes (oranges, citrons, pamplemousse, …) souvent recommandés dans un régime alimentaire sain. Leur atout principal est leur richesse en vitamine C et en antioxydants. Quant aux épinards, aux carottes et aux abricots, ils ont en commun une forte teneur en carotène.

Thé, vin rouge, cacao, pommes... pour renforcer le cerveau

Le thé, le vin rouge, le cacao, les pommes et leurs taux élevé de flavonol favorisent la circulation sanguine et renforcent les cellules du cerveau. C’est l’occasion de vous mettre au vert en consommant plus de fruits et légumes. Votre corps vous remerciera pour cela.