Fleurs de rocaille

Par : Michel Bernard - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur les plantations au jardin
sedums alysses

Sédums et alysses

Les vivaces pour rocailles fleurissent abondamment et sans demander beaucoup de soins. En mélangeant les variétés, elles peuvent former de superbes compositions et les floraisons peuvent s'échelonner tout au long de l'année.


Conditions de plantation des fleurs de rocaille

Ces plantes vivaces sont en majorité de petite taille et de terrain sec. D’origine alpine ou méditerranéenne, elles sont souvent issues de milieux montagneux où les arbres sont inexistants et poussent dans les failles, les éboulis. Le jardinier reproduira leur habitat naturel et leur réservera une place de choix dans les rocailles bien sûr, mais aussi dans les massifs sur gravier, les murets en pierre sèche, les auges et les pots.

En revanche une attention particulière devra être portée à la composition du substrat. Les plantes de rocaille, même si elles tolèrent une terre sèche et pauvre, apprécient particulièrement un sol drainé.

D’autre part, il est indispensable de tenir compte de l’exposition pour choisir les espèces qui fleuriront le lieu. La plupart sont des plantes de soleil, d’où l’importance de leur offrir une situation privilégiée, mais certaines, à l’inverse, se plaisent dans des lieux ombragés.

Types de plantes de rocaille

alysse
Alysse (Alyssum saxatile)

Il existe une très large gamme de fleurs de rocaille. Les plus utilisées sont :

  • les asters nains, à la floraison surabondante d'avril à juin ;
  • les aubriètes ou alysses, très résistantes au froid ;
  • les saxifrages, les hélianthèmes et les potentilles, qui forment de luxuriants tapis rouges ou jaunes ;
  • les géraniums vivaces, aux délicates fleurs pastel ;
  • les œillets de bordures, qui forment d'épais coussins ;
  • les scabieuses papillon, attirant les… papillons ;
  • les lumineuses corbeilles d'argent ou thlaspis (Iberis).

Mais il en existe bien d’autres : la saponaire, la campanule bleue, les phlox nains, les bruyères

erigeron
Erigeron

Certaines plantes ne redoutent pas de pousser entre des rochers. C’est le cas des saxifrages, de l'achillée millefeuille, des œillets mignardises et de l'œillet des alpes ou encore des érigérons, et des plantes grasses comme les joubarbes, les sédums, les echeverias, ainsi que des graminées comme les fétuques, les carex nains.

thym
Thym (Thymus vulgaris)

Dans le Midi, les plantes aromatiques de la garrigue prendront leur place tout naturellement, comme la lavande, le thym, la sarriette et le romarin.

Vous pourrez y mêler quelques petits arbustes de formes différentes : des érables japonais, des azalées japonaises, des andromèdes et, çà et là, des conifères nains comme les genévriers, les épicéas, les pins nains, dont le feuillage persistant meublera le décor en hiver.

oeillet alpes
L’œillet des Alpes (Dianthus alpinus)

Vous pouvez aussi utiliser des plantes de montagne ou de climat frais comme la gentiane, l’œillet des alpes, l’anémone fulgens, l'acanthe ou l’hellébore (rose de Noël), selon les expositions.

A l’ombre, vous planterez plutôt des fougères et des hostas pour leur feuillage, qui ne nécessitent aucun entretien, et les roses de Noël, qui fleurissent bien à l'ombre.

Plantation et entretien des plantes de rocaille

La période idéale de plantation se situe au printemps, entre mars et juin, mais vous pourrez aussi compléter votre décor jusqu’au début du mois d’octobre.

Plantez vos plants en godets dans des trous de la taille de la motte. Pour l’esthétique, formez des groupes de 3 à 7 vivaces. Variez les espèces et plantez des groupes de la même espèce à différents endroits de la rocaille.

L’entretien se limite à arroser régulièrement, à ôter les mauvaises herbes et, tous les 3 ou 4 ans, à diviser les touffes. Cette opération, pratiquée à l’automne ou au début du printemps, permet de rajeunir les plantes, de limiter leur développement et, bien sûr, de les multiplier.

Si vous ne disposez pas de place pour créer une rocaille en talus ou un muret fleuri, vous pourrez toujours acclimater des plantes alpines et des plantes vivaces dans des jardinières ou des pots disposés en terrasse ou sur votre balcon. Veillez seulement à choisir des contenants à fond percé d’un trou de drainage et évitez de poser une soucoupe sous les pots. D’autre part, placez vos potées au soleil, sauf s’il s’agit de plantes tolérantes à l’ombre.

Logement, famille, travail...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu