Bien se préparer pour un trek

Bien se préparer pour un trek
Bien se préparer pour un trek
Le trekking est une expérience unique qui vous amène à découvrir des destinations lointaines. Au programme aventure et dépaysement, mais aussi de longues heures de marche. Il convient donc, avant de vous lancer, de bien vous préparer physiquement. Faire un trek, c'est avant tout partir pour une longue randonnée, au cours de laquelle vous allez être amené à marcher plusieurs heures par jour.


Préparation physique avant un trek

Pour que votre voyage se déroule dans les meilleures conditions, vous devez avoir une bonne condition physique.

Avant tout, il est préférable de consulter votre médecin, et cela d'autant plus si vous ne pratiquez pas régulièrement une activité physique. Vous pourrez ainsi lui soumettre votre projet de manière à ce qu'il vous indique si vous êtes capable ou non d'en supporter l'effort.

D'une manière générale, il est déconseillé d'effectuer un trek si vous avez des problèmes cardiaques, de l'hypertension, des insuffisances respiratoires, ou encore si vous êtes enceinte.

S'agissant d'une activité d'endurance, les sports les plus efficaces pour vous entraîner sont le vélo, la natation ou la course à pied.

Il est aussi bénéfique de réaliser des exercices de stretching pour bien préparer vos articulations aux longues heures de marche qui vous attendent.

Si vous faites un trek en altitude, le manque d'oxygène nécessite un entraînement d'autant plus sérieux. Pour limiter les effets de l'altitude, veillez également à respecter les règles suivantes :

  • boire en quantité ;
  • limiter les activités les premiers jours ;
  • ne pas faire d'efforts violents ;
  • manger léger ;
  • éviter les situations stressantes et angoissantes ;
  • proscrire les boissons alcoolisées.


Il existe bien des traitements médicamenteux contre le mal des montagnes, ou MAM (Mal Aigu des Montagnes). Mais ils ne font qu'atténuer les symptômes. La seule solution pour soigner le mal aigu des montagnes : redescendre d'au moins 500 mètres.

Préparation alimentaire avant un trek

Quelle que soit la nature de votre randonnée (ou trek), votre alimentation doit nécessairement, avant et pendant, être équilibrée et variée. Dans les jours qui précèdent le départ, privilégiez les féculents et céréales à index glycémique bas. C'est le cas des pâtes, du riz, des pommes de terre en particulier.

Au cours de la randonnée, vous devrez vous hydrater régulièrement (toutes les 20 minutes environ), mais également avant et après l'effort. L'altitude et l'air plus sec accélèrent la déshydratation. Egalement, faites des pauses pour vous restaurer plus tranquillement.