Les bienfaits de l'ananas sur votre santé

L'ananas est un fruit originaire d'Amérique du Sud, il est également cultivé en Asie. On lui prête de nombreuses vertus, minceur notamment, grâce à son action sur la rétention d'eau. Les chercheurs s'intéressent de plus en plus à ce fruit, et pour de nombreuses raisons. Voyons lesquelles. 


Caractéristiques nutritionnelles

Apport énergétique50 Kcal
Glucides11 g
Protéines0,5 g
Lipides0,1 g

L'ananas est riche en vitamines B9 (folates), B1, B2, B6, C, ainsi qu'en sels minéraux et oligo-éléments tels que le manganèse, le magnésium, le potassium, le phosphore, le cuivre et l'iode. Il contient également beaucoup de fibres.

Bromelaïne

Le principe actif le plus connu de l'ananas est la bromélaïne. Cette enzyme, contenue dans la tige, a des effets sur la digestion des protéines qu'elle facilite. La bromélaïne est également anti-œdème, c'est-à-dire qu'elle lutte contre la rétention d'eau, et c'est justement de là que vient son action supposée sur la cellulite. Il existe d'ailleurs un médicament à base de concentré de bromélaïne indiqué dans la prévention des oedèmes post-opératoires, commercialisé sous le nom d'Extranase®.

Cancer et bromélaïne

Comment la bromélaïne agit-elle sur les cellules cancéreuses ? Avant tout, il est utile de savoir que dans plusieurs cancers, notamment celui du côlon, la croissance et la prolifération des cellules cancéreuses est favorisée par une hormone, la prostaglandine E2. Cette hormone est elle-même produite grâce à une enzyme : la COX. Et justement, des chercheurs ont découvert que la bromélaïne de l'ananas bloquait cette enzyme COX chez la souris. 

Douleurs articulaires

Plusieurs études, dont celle de 2012, sur les effets de la bromélaïne montrent que celle-ci a des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques, c'est-à-dire qu'elle soulage les douleurs articulaires, notamment celles dues à l'arthrite. Parmi ses autres propriétés, on note également son rôle anticoagulant : la bromélaïne empêche, en effet, la formation des caillots sanguins. Cette substance joue donc un rôle dans la prévention de l'infarctus du myocarde, des accidents vasculaires cérébraux (AVC) et des phlébites.

L'ananas se consomme de différentes façons, les unes plus savoureuses que les autres : en dessert (cru, en conserve, séché) ou en accompagnement de viandes (il se marie particulièrement bien avec le canard). Vous pouvez le préparer sous forme de beignets, agrémentés de chocolat pâtissier chaud.