poncer

L’une des étapes importantes à ne pas oublier lors de vos travaux de bricolage du quotidien est le ponçage, qui permet la préparation de la surface que vous désirez travailler. Que ce soit pour un ponçage manuel ou un ponçage électrique, pratiqué sur des surfaces en bois, plâtre ou pierre, découvrez dans cette rubrique un grand nombre de conseils pour adopter les bons gestes en toute sécurité et obtenir un ponçage de qualité.

Nos dernières publications

Tout savoir pour bien poncer

Lorsque l’on fait du bricolage, l’action de poncer revient à polir une surface pour que celle-ci devienne totalement lisse. Il faut alors décaper la matière choisie avec une substance abrasive comme du papier de verre ou de la pierre ponce pour retirer toute la partie rugueuse et obtenir un résultat totalement plan et bien poli. Deux techniques de ponçage sont possibles, il est donc nécessaire de choisir entre un ponçage électrique et un ponçage manuel en fonction de la taille de la surface à traiter, de l’épaisseur, de sa fragilité et de sa matière.

Le ponçage électrique peut se pratiquer sur tous les types de surface comme le métal, le plastique, la pierre ainsi que le bois pour lequel une précision plus minutieuse est davantage recommandée. Il permet un gain de temps conséquent et couvre une surface très étendue. Selon le besoin d’utilisation, plusieurs types de ponceuses électriques existent. Pour dégrossir la surface, la ponceuse à bande est la plus recommandée alors que pour des finitions, la ponceuse vibrante est plus douce. Si vous souhaitez véritablement lustrer votre surface, utilisez la ponceuse orbitale.

Attention ! Pour éviter tout danger et maintenir un bon fonctionnement, les ponceuses électriques doivent être entretenues. Les ouïes de refroidissement du moteur sont à vérifier continuellement tout comme les sacs à poussière et les pièces usées doivent être régulièrement changées. Certains ponçages électriques sont plus à risque et demandent une grande maîtrise tel  le ponçage sur pierre, devant être réalisé continuellement avec un versement d’eau pour éviter toute surchauffe. De manière générale, certaines mesures de sécurité doivent être respectées comme le port de gants, de lunettes et si possible d’une combinaison.

Un ponçage manuel, se réalisant le plus généralement à l’aide d’une cale à poncer, s’effectue pour des supports plus délicats et permet d’accéder à des zones difficiles d’accès et d’obtenir de parfaites finitions. Il s’agit de la technique idéale pour des objets en bois assez minces ou fragiles comme des meubles en bois dont les courbures et recoins sont accessibles à la main. Les matériaux ne risquent pas d’être endommagés mais cela reste un travail plus long et plus physique.

Pour cette pratique manuelle, trois types de papier abrasif, ou papier de verre, sont possibles selon la grosseur de leurs grains. Selon l’état de la surface à poncer, il sera envisageable d’utiliser un papier à gros-grains, un papier à grains moyens ou un papier à grains fins. Leurs différentes couleurs est aussi un moyen de savoir quel papier convient à la bonne surface : le papier vert pour le vernis ou la peinture, le rouge pour le bois et le fer par exemple. Même s’ils sont utilisables à même la main, il est préférable de les monter sur une cale qui permettra une meilleure prise et de meilleurs frottements mais surtout diminue les risques de blessure. Néanmoins, il est important de porter des gants pour l’activité de ponçage.