règles de la donation

La donation est un contrat qui permet à une personne de mettre gratuitement une somme d'argent, un bien ou plusieurs à disposition de quelqu’un d’autre. Ce contrat obéit à des règles fiscales strictes qu’il faut connaître avant de se lancer dans la démarche. Nous vous expliquons quelles sont les formalités à respecter.

Nos dernières publications

  • Un 5ème océan reconnu par les scientifiques : l'océan Austral / iStock.com - designbase

    Un 5ème océan reconnu par les scientifiques : l'océan Austral

    La carte du monde et les cours de géographie sont sur le point de prendre un tournant radical avec l’intégration d’une nouvelle information. En effet, un cinquième océan vient d’être officiellement reconnu par la National Geographic Society....

  • Des “météotsunamis” pourraient devenir plus fréquents en Méditerranée / iStock.com - shannonstent

    Des “météotsunamis” pourraient devenir plus fréquents en Méditerranée

    Le changement climatique est responsable d’une série d'événements dévastateurs pour l’Homme. Après les sécheresses, les inondations et les feux de brousse, les météotsunamis s’ajoutent à la liste. Les risques de ce phénomène dévastateur sont accrus sur la côte méditerranéenne selon les chercheurs en climatologie....

  • Culture pop : des parcs d’attraction à thèmes pour tous les goûts au Japon / iStock.com - MasaPhoto

    Culture pop : des parcs d’attraction à thèmes pour tous les goûts au Japon

    Véritable culture atypique, l’univers japonais a séduit le monde entier. Les fans d’animés, de jeux vidéo ou de mangas vouent une grande admiration aux artistes et concepteurs japonais qui continuent de vendre le rêve nippon à l’international. Face à ce succès planétaire, des parcs d’attractions à thèmes ont vu le jour pour ravir les fans, reprenant les différents personnages connus par tous....

  • Trop d'arnaques sur les promesses de qualité de l'huile d'olive / iStock.com - apomares

    Trop d'arnaques sur les promesses de qualité de l'huile d'olive

    L’utilisation des huiles végétales s’inscrit dans le quotidien des Français. Ces derniers apprécient particulièrement l’huile de l’olive. Pour rappel, 110 000 tonnes d’huile d’olive sont annuellement écoulées dans le pays, soit une moyenne de 1,5 litre d’huile par Français....

  • Geev : l'application solidaire de dons d'objets entre particuliers / iStock.com - dragana991

    Geev : l'application solidaire de dons d'objets entre particuliers

    Donner plutôt que jeter, beaucoup adoptent cette façon de faire plus écologique pour réduire leur impact environnemental. Des objets qui traînent dans un coin de la maison et qui ne sont plus nécessaires aux aliments invendus ou en excès, une chose est sûre, quelqu’un aux alentours en aura forcément besoin....

Que faut-il savoir avant d'effectuer une donation ?

Un acte de donation suppose un donateur – également appelé disposant – et un ou des bénéficiaires (appelés gratifiés ou donataires). En théorie, chacun peut effectuer une donation à la personne de son choix. Toutefois, pour devenir donateur (donc pour conclure un acte de donation), il faut être jugé « capable » juridiquement. Autrement dit, les mineurs non émancipés et les majeurs sous tutelle ou sous curatelle ne peuvent pas faire de donation. De la même manière, les bénéficiaires doivent être des personnes physiques, dotées d’une personnalité et d’une capacité juridique. Les personnes morales ne peuvent en effet pas recevoir à titre gratuit ; la donation ne peut donc pas s’appliquer dans leur cas, sauf autorisation administrative. Néanmoins, dans la mesure où cet acte est susceptible de léser le donateur, la loi prévoit de nombreuses restrictions, afin de garantir les droits de toutes les parties. Ainsi, une donation ne peut se faire sans le consentement explicite du donateur. De la même manière, certains cas sont interdits. Une donation ne peut pas se faire entre un malade et ses soigneurs, entre un pensionnaire d’une maison de retraite et le personnel de cette dernière et entre un pupille et son tuteur.

C’est d’ailleurs pour garantir ces conditions que la donation se fait par acte notarié. Des frais de notaire sont donc à prévoir lorsque vous envisagez une telle démarche. Le notaire s’assurera du bon déroulement de la donation. Ainsi, il vérifiera que le donateur est capable et non contraint. Si le notaire constate une erreur (le donateur n’a pas compris la portée de l’acte), un dol (le consentement a été obtenu par une manœuvre frauduleuse) ou que le consentement a été obtenu sous la violence, il ne peut pas poursuivre le contrat. De même, il se doit de vérifier le consentement du donataire, c’est-à-dire celui qui reçoit le don, sans quoi la donation n’est pas possible. Enfin, il peut vous renseigner sur les droits de mutations. Les donations – qu’il s’agisse de biens pouvant être transmis manuellement, d’une donation entre époux ou aux enfants et petits-enfants – ne sont pas soumises à des droits de mutation en-deçà d’un certain seuil. Au-delà de ce seuil, il faut en payer.

Enfin, sachez que vous pouvez ajouter des conditions à votre donation. Par exemple, vous pouvez exiger que le donataire entretienne la maison que vous lui cédez par cet acte. Il existe deux types de conditions. Les conditions suspensives prévoient que la donation ne prendra effet qu’à la réalisation de la condition (exemple : la mort du donateur). Les conditions résolutoires, quant à elles, prévoient que la donation est annulée si la condition définie se réalise (exemple : le donataire meurt avant le donateur). De fait, il est possible d’annuler une donation, même en dehors de ces conditions. Les cas d’ingratitude, la naissance ou l’adoption d’un enfant ou encore des libéralités jugées excessives peuvent entraîner l’annulation de la donation.