Épargne logement (pel et cel)

Le plan d’épargne logement (PEL) et le compte épargne logement (CEL) constituent des produits d’épargne dédiés à l’obtention d’un emprunt pour le financement d’un projet immobilier. Les articles et fiches pratiques de Pratique.fr vous offrent toutes les informations nécessaires pour mieux comprendre comment fonctionnent ces produits d’épargne.

Nos dernières publications

  • Prélèvements sociaux sur un PEL

    Prélèvements sociaux sur un PEL

    Les prélèvements sociaux du PEL vont passer à 15.5% au 1er juillet 2012 Toute personne physique peut ouvrir un PEL, soit un Plan Epargne Logement, auprès de sa banque. Idéal pour financer un premier achat immobilier, le PEL subit depuis quelques années de nombreux changements fiscaux, notamment les prélèvements sociaux....

  • Compte épargne logement

    Comment ouvrir un compte épargne logement ?

    Si vous envisagez d'acheter un bien immobilier à moyen terme, ouvrir un compte d’épargne logement est un bon moyen d'obtenir de meilleures conditions de financement. Souple d'utilisation, le compte d'épargne logement (CEL) vous permet dès 18 mois d'épargne d'obtenir un prêt immobilier à un taux privilégié. Vous pouvez effectuer des retraits et des versements à votre convenance du moment que votre compte dispose toujours d'un solde de 300 €....

  • Financez vos travaux avec PEL et CEL

    Préparer un projet immobilier avec un CEL et un PEL

    PEL ou CEL, choisissez la formule qui vous convient. Si le PEL demeure le maître incontestable en matière d’immobilier, le CEL est quant à lui réservé à financer des projets plus modestes. PEL ou CEL, choisissez la formule qui vous convient. Si le PEL demeure le maitre incontestable en matière d'immobilier, le CEL est quant lui réservé à financer des projets plus modestes....

  • Plan épargne logement

    Comment ouvrir un plan épargne logement ?

    Si vous souhaitez acquérir un bien immobilier, le plan d’épargne logement, PEL, peut s’avérer une solution de financement fiscalement attractive. Si vous souhaitez acquérir un bien immobilier, le plan d'épargne logement, PEL, peut s'avérer une solution de financement fiscalement attractive....

  • Fonctionnement du PEL

    Comment fonctionne le plan épargne logement ?

    Besoin d'épargner en toute sécurité ou de préparer votre projet immobilier ? Le plan d'épargne logement ou PEL est un produit d'épargne réglementé, qui vous permet de vous constituer progressivement un capital. C'est également un moyen d'accéder à un prêt épargne logement à un taux avantageux pour financer votre bien immobilier....

  • Le plan d'épargne logement

    Plan épargne logement (PEL)

    Vous envisagez d’acheter un logement à plus ou moins long terme ? Découvrez l’incontournable PEL. Le PEL est l'outil de base pour se constituer un apport financier afin d'acheter un bien immobilier. Il permet d'obtenir en même temps un prêt complémentaire à un taux avantageux. Et c'est, en plus, un placement sans risque....

  • Compte épargne logement

    Compte épargne logement (CEL)

    Petit « frère » du PEL, le CEL en est souvent le complément lors d’une demande de prêt immobilier. Le Compte épargne logement (CEL) sert à épargner sur une courte période pour acquérir ou rénover sa résidence principale. Il permet aussi d'obtenir un prêt à un taux intéressant....

Tout savoir sur les pel et les cel

Le plan d’épargne logement - de même que le compte épargne logement - permettent tous deux de constituer un apport personnel en vue du financement d’un projet immobilier, mais également de bénéficier du prêt épargne logement. Le PEL et le CEL ont la particularité de cumuler deux étapes successives : une phase de rémunération de l’épargne dans un premier temps, puis une phase d’ouverture du prêt à taux prédéterminé dans un second temps. Cela signifie concrètement que le montant du prêt alloué est engendré par le montant global des intérêts perçus durant la phase d’épargne et il diminue en fonction de la durée du prêt. Ainsi, plus tôt le PEL ou le CEL a été souscrit, plus son montant sera élevé.

Les taux de rémunération du PEL et du CEL sont fixés par le gouvernement : le CEL est rémunéré à 0,50% annuel et le PEL à 1% (pour ceux qui ont été ouverts depuis le 1er août 2016). Le PEL est particulièrement utilisé pour financer des projets immobiliers d’envergure, comme la construction d’une maison par exemple ou bien encore l’acquisition de la résidence principale. Le compte épargne logement est généralement utilisé  à des fins plus modestes, telle que la mise en œuvre de travaux de réfection. En ce sens il est possible de dire qu’il constitue plus un complément de prêt qu’un prêt digne de ce nom. Sachez que le PEL est ouvert à tous, y compris aux enfants mineurs dont les parents veulent préparer l’avenir. C’est également le cas du CEL. D’autre part, la fiscalité du PEL et du CEL est à prendre en compte avant la souscription. En ce qui concerne les PEL inférieurs à 10 ans ouverts avant le 01/03/11, ils sont exonérés d’impôt sur le revenu des intérêts et de la prime d’épargne. Les prélèvements sociaux n’ont lieu qu’au seul moment de l’ouverture du compte. Les PEL ouverts depuis le  01/03/11 sont également exonérés mais ils sont soumis aux prélèvements sociaux à hauteur de 15,5% chaque année lors de leur inscription aux comptes. Quant aux CEL, les intérêts et la prime d’épargne sont exonérés de l’impôt sur le revenu et ne supportent que les prélèvements sociaux à hauteur de 15,5% (prélevés chaque année au moment de l’inscription des intérêts en compte).

Le CEL et le PEL sont tous deux avantageux dans la mesure où ils permettent de retirer de la souscription une épargne rémunérée tout en conservant les avantages liés à un prêt (disponibilité de la somme, échéance du remboursement). Surtout, le PEL et le CEL permettent de bénéficier d’un taux de prêt immobilier très avantageux. Au rang des inconvénients, il faut mentionner le fait que la somme doit rester bloquée un certain  temps (4 ans pour le PEL, 18 mois pour le CEL).