pea et comptes titres

Vous souhaitez placer votre épargne ailleurs que sur un Livret A ou une assurance vie ? Le marché boursier est une alternative intéressante. Reste à choisir entre l’ouverture d’un plan d’épargne en actions (PEA) ou celle d’un compte-titres. Pratique.fr vous présente ces deux placements afin de vous aider à vous décider.

Nos dernières publications

  • Jardiniers amateurs : les 10 légumes que vous ne pourrez pas rater ! / iStock.com-alle12

    Jardiniers amateurs : les 10 légumes que vous ne pourrez pas rater !

    Il s’avère judicieux pour un jardinier amateur de choisir des légumes assez faciles à cultiver pour réussir un premier potager. En plus de ne pas se faire de soucis concernant la récolte, cela alimentera également l’envie de planter d’autres variétés un peu plus délicates à entretenir. Certains légumes sont plus faciles à cultiver que d’autres....

  • Biodiversité : une carte mondiale des espèces inconnues / iStock.com-edufoto

    Biodiversité : une carte mondiale des espèces inconnues

    Élaborer une carte mondiale des espèces animales inconnues, tel est le défi relevé par deux scientifiques de l’université de Yale, aux USA. Il s’agit d’une carte qui vient compléter une autre publiée en 2011, toujours réalisée par ces mêmes chercheurs. Cette dernière répertoriait plutôt les espèces connues....

  • Permaculture : comment ça marche, comment cultiver son potager ? / iStock.com-Nina Belova

    Permaculture : comment ça marche, comment cultiver son potager ?

    Pour une alimentation saine et bio, les méthodes employées par l’agriculture industrielle, faisant appel à des pesticides et des engrais chimiques, ne sont plus une option. À la place, de plus en plus d’agriculteurs, soucieux de la qualité des produits qu’ils cultivent, se tournent vers une technique agricole plus durable et respectueuse de l’environnement....

  • Harcèlement scolaire : les signes qui doivent alerter les parents, quelles aides ? / iStock.com-LSOphoto

    Harcèlement scolaire : les signes qui doivent alerter les parents, quelles aides ?

    Humiliations, insultes ou intimidations, les enfants sont capables des pires méchancetés, et ce, dès l’école primaire. D’après le ministère de l’Éducation, ce sont environ 700 000 enfants qui sont victimes de harcèlement scolaire tous les ans. Autrement dit, ce problème concerne 1 enfant sur 10 en France....

  • Affelnet 2021 : quels changements pour les futurs lycéens parisiens  ? / iStock.com-eyecrave

    Affelnet 2021 : quels changements pour les futurs lycéens parisiens  ?

    Le Parcoursup des collégiens  Affelnet subit un remaniement important pour cette année 2021. Ce changement concerne exclusivement l’académie de Paris qui a révisé sa carte scolaire. Décrié à cause de sa défectuosité, ce logiciel d’affectation va considérablement changer et le choix des lycées sera réduit au sein de la capitale....

Tout savoir sur le PEA et comptes titres

Le plan d’épargne en actions et le compte-titres sont deux modes de placement qui permettent d’investir en Bourse. Cela signifie que ce sont des produits bancaires destinés à être alimentés par des modes de liquidités spécifiques à la Bourse, tels que les actions, les obligations et les OPCVM.

En tant que produits bancaires, le comptes-titres et le PEA sont soumis au prélèvement de frais de garde ainsi que d’une commission retenue à chaque opération. Alors, entre le compte-titres et le PEA, lequel choisir ?

Le plan d’épargne en actions est une forme de compte-titres qui jouit d’avantages fiscaux intéressants : ainsi, les revenus et les plus-values générés par ce compte ne sont que peu imposés. C’est là l’une des 10 bonnes raisons d’ouvrir un plan d’épargne en actions. Notez qu’un seul contrat PEA est autorisé par personne. En termes de versements, ce contrat est plafonné à 150 000 €. Par ailleurs, un PEA ne peut être alimenté qu’avec des titres boursiers émis par des entreprises ayant leur siège dans l’Union Européenne, en Norvège et en Islande. Sachez que tout retrait effectué avant une période de huit ans provoque la clôture systématique du PEA. En outre, tout retrait effectué avant une période de cinq ans provoque la perte de l’avantage fiscal concédé.

Quelle est la nature de la fiscalité du PEA ? Comme pour le compte-titres, les plus-values et les revenus générés seront soumis aux prélèvements sociaux à hauteur de 15,5%. Cependant, en matière d’impôt sur le revenu, le revenu des dividendes et des plus-values réalisés dans le cadre d’un PEA font l’objet d’une exonération d’impôt, à la condition de ne pas y effectuer de retrait pendant cinq ans. En fin de compte, les seuls prélèvements réalisés sur un PEA sont les cotisations sociales, uniquement en cas de retrait des liquidités.

 Le compte-titres est, pour sa part, un placement plus libre que le PEA puisque sa souscription n’est pas limitée à un seul compte par personne. Il n’est, par ailleurs, pas soumis à un plafond de versement. Surtout, il est possible de l’alimenter avec des titres de toutes natures (actions, obligations mais également trackers et warrants) et de toutes provenances : avec ce produit bancaire, vous pouvez acquérir n’importe quelle valeur boursière sur votre portefeuille.

En outre, les dividendes générés sont récupérables immédiatement, et si vous revendez votre support en bourse, vous pourrez en récupérer le gain aussitôt et le réinjecter dans un nouveau compte-titre ou même dans un compte courant.

Enfin, le compte-titres a l’avantage d’être transmissible au décès de son titulaire, ce qui est rarissime pour les produits de placement. Son seul défaut réel est de ne pas bénéficier des avantages fiscaux du PEA.