faire une donation

La donation est l’acte par lequel une personne (le donateur) transfère, de manière définitive et sans compensation, un ou plusieurs biens qui lui appartiennent à une autre personne (le donataire), qui y consent. La donation est strictement encadrée par la loi : des conditions précises et des procédures rigoureuses doivent être respectées. Pratique.fr porte à votre connaissance des informations utiles afin de disposer de vos biens dans le respect de la légalité.

Nos dernières publications

  • Le poisson végétal : une alternative à la surpêche ? / iStock.com - AlexMax

    Le poisson végétal : une alternative à la surpêche ?

    Le régime alimentaire à base de produits végétaux continue de séduire le monde. Les alternatives végétales aux produits animaux prennent d’assaut le marché. Après les substituts végétaux à la viande, voilà qu’un nouveau segment de l’alimentation végétalienne fait surface : le poisson végétal, une version végétale des produits de la mer, se généralise....

  • Vieux draps : ne les jetez pas, recyclez-les sous une autre forme ! / iStock.com - gerenme

    Vieux draps : ne les jetez pas, recyclez-les sous une autre forme !

    Notre intérieur est un vivier de tissus réutilisables à l’infini. À l’heure où le monde ne jure que par le recyclage, détourner le joli tissu à motifs d’une pièce vestimentaire qui ne sert plus est devenu une pratique incontournable. Mais cette méthode sert également à transformer nos vieux draps ! Ces derniers peuvent servir à créer des pièces originales pour un usage au quotidien....

  • Les enfants uniques sont des petits rois égoïstes... Et si l'on dépassait ces clichés ? / iStock.com - ElenaNichizhenova

    Les enfants uniques sont des petits rois égoïstes... Et si l'on dépassait ces clichés ?

    Malgré l’évolution de la mentalité, les stéréotypes et les clichés ont la peau dure au niveau de la société. Ainsi, depuis des années, être enfant unique est perçu comme un handicap au regard des autres. Les petits sans frères ni sœurs se voient attribuer toutes sortes d’appellations : égoïstes, enfants rois, trop gâtés ou trop couvés....

  • Les salles de sport désertées avec l'instauration du passe sanitaire / iStock.com - skynesher

    Les salles de sport désertées avec l'instauration du passe sanitaire

    Les salles de sport ont dû patienter des mois avant de rouvrir leurs portes. Alors que la reprise était attendue pour apporter un coup de pouce au chiffre d'affaires de ces derniers mois, la réalité a été tout autre. L’autorisation d’accès sur présentation d’un passe sanitaire valide à l’entrée s’est avérée dissuasive, faisant manifestement fuir la majorité des habitués....

  • Le Congrès mondial de la nature, des solutions pour protéger la biodiversité / iStock.com - fotoVoyager

    Le Congrès mondial de la nature, des solutions pour protéger la biodiversité

    La lutte contre le changement climatique comprend les politiques de préservation de la biodiversité. Cette problématique est en effet étroitement liée aux enjeux du réchauffement climatique. Dans le but d’avancer des solutions concrètes, l’UICN a tenu cette année son Congrès mondial de la nature à Marseille....

Tout savoir afin de faire une donation

Il existe différents types de donations : la donation-partage, la donation en avance de part successorale, la donation hors part successorale et la donation avec réserve d’usufruit. Chacune de ces donations fait l’objet d’un formalisme rigide. Néanmoins, il existe trois sortes de donations qui échappent à ce formalisme : les donations indirectes, les dons manuels et les donations déguisées.

Différentes clauses peuvent être intégrées à une donation. On dénombre notamment la donation avec charge, la clause d’inaliénabilité, la clause de retour conventionnel, la clause d’attribution ou d’exclusion à la communauté, la clause de donation graduelle et la clause de donation résiduelle.

La présence d’un notaire est obligatoire dans le cadre d’une donation. Le seul cas où le notaire n’est pas requis est celui du don manuel : comme son nom l’indique, il s’agit du fait de donner de la main à la main un bien ou une somme d’argent.

La donation entre époux est assimilée à un legs : au décès du donateur, le conjoint survivant reçoit les biens transmis. La donation-partage permet, quant à elle, de transmettre un patrimoine de son vivant à ses enfants ou héritiers. 

La loi prévoit également la possibilité de faire une donation à une personne non parente, mais également de donner ou de léguer ses biens à une personne morale, car il n’existe pas d’obligation de lien familial entre le donateur et le donataire. Néanmoins, dans ces deux cas il convient de préciser que la somme donnée ne pourra empiéter sur la réserve héréditaire. Cela pose une limite légale à la liberté de donner. En l’occurrence, la réserve héréditaire constitue la part de patrimoine qui reviendra automatiquement aux enfants ou, à défaut au conjoint survivant, au décès d’une personne.

Transmettre ses biens par donation diffère d’une succession par le fait que cela est rendu possible du vivant du donateur. Du point de vue fiscal, il est intéressant de privilégier la donation en complément d’une succession car les droits de mutation sont soumis à un barème intéressant ainsi qu’à divers abattements. En revanche, les droits de succession représentent une charge importante pour les héritiers.

Il est notamment intéressant de réaliser deux types de donations en particulier, dans l’objectif de décharger les bénéficiaires de l’acquittement des droits de mutation. Il s’agit, d’une part, des donations successives, qui bénéficient d’un abattement avantageux et sont reconductibles tous les 15 ans ; et d’autre part des dons TEPA (également dénommés « dons familiaux ») qui sont des dons en numéraire uniquement, et qui bénéficient, là encore, d’abattements avantageux.